Anguilla

Anguilla est l’île principale d’Anguilla, située aux Caraïbes et à l’est des Îles Vierges britanniques à environ 240 kilomètres du Puerto Rico. Anguilla est une partie du territoire britannique d’outre-mer et a le statut de dépendance britannique avec une autonomie administrative. L’archipel comprend l’île principale d’Anguilla, qui a une extension territoriale de 26 kilomètres et est habitée, et les îles de scrub, Dog et Sombrero avec quelques îlots voisins aussi inhabitée. Comme dans d’autres dépendances britanniques, le chef de l’État est la reine du Royaume-Uni, qui nomme et est représentée par un gouverneur qui nomme à son tour le ministre en chef. Anguilla a l’aéroport international Clayton J. Lloyd qui peut recevoir avions de taille moyenne et qui se trouve très proche de la capitale de l’île, The Valley. La langue officielle de l’île est l’anglais et la monnaie légale est le dollar des Caraïbes orientales.

Île Scrub Aguilla

Île Scrub, Aguilla

Économie

L’économie de l’archipel repose essentiellement sur le tourisme et les banques étrangères, la pêche des langoustes, la production et l’exportation de bétails, le tabac et le rhum. Bien que la taille des banques étrangères soit très faible, Anguilla offre une large gamme de services offshore pour les entreprises internationales et les non-résidents. La compétence permet la création de trusts, fondations, entreprises internationales non-résidents et des banques offshore.

Taxation

Comme dans d’autres juridictions fiscales dans les Caraïbes, Anguilla est en train de devenir un paradis fiscal en rassemblant toutes les exigences de privacité, confidentialité, secret bancaire, absence d’impôt ou une très faible imposition. Les bénéfices des sociétés, les dividendes et autres revenus générés par les sociétés offshore en dehors de la juridiction sont exonérées d’impôt. Cette dépendance britannique soutient et encourage le secteur bancaire étranger à travers des politiques fiscales pour ne pas appliquer des impôts sur les revenus provenant des comptes bancaires rémunérés.

Secret bancaire et privacité

La vie privée des titulaires des comptes bancaires et des propriétaires de sociétés offshore est protégée par une législation très stricte qui interdit expressément partage de ces informations sans le consentement des propriétaires. Les noms des bénéficiaires des personnes morales ne sont pas publiés dans un dossier public et comme il n’y a pas besoin de montrer les résultats des comptes annuels, vous pouvez profiter d’un haut degré d’anonymat. Elle est classée dans la 63ème position dans le classement de l’indice de secret financier (Financial Secrecy Index).

Sociétés offshore à Anguilla

Les sociétés offshore incorporées à Anguilla ne paient pas d’impôts par les activités économiques en dehors de l’île. Les fiducies et les fondations sont également exonérées d’impôts. Pour créer une société offshore à Anguilla, c’est nécessaire d’avoir au moins un actionnaire et un administrateur qui peut être la même personne, quelle que soit sa nationalité. Quelques avantages des sociétés enregistrées à Anguilla comprennent:

  • Un minimum d’un actionnaire et un administrateur est demandé, il/elle peut-être la même personne.
  • Des actionnaires et des administrateurs de sociétés sans minimum de capital social autorisé sont permis.
  • Les actions peuvent être nominatives ou au porteur.
  • Les actions peuvent être émises avec ou sans valeur nominale.
  • Ce n’est pas nécessaire d’avoir un secrétaire de la société.
  • Ce n’est pas nécessaire de présenter des comptes annuels ou des autres rapports comptables.
  • Les registres des actionnaires et des administrateurs ne sont pas publics.
  • Il n’y a pas de traités pour éviter la double imposition.
  • Il n’y a pas des exigences pour l’échange d’informations fiscales.

Secteur bancaire

Le système bancaire d’Anguilla est sous la responsabilité de la banque centrale des Caraïbes Orientales qui réglemente le secteur en collaboration avec le gouvernement local. Les banques opérant sur l’île sont très strictes sur les politiques de know your customer, dans le processus d’ouverture et de maintien des comptes bancaires pour les non-résidents.

Conventions de double imposition

La juridiction fiscale d’Anguilla n’a pas d’accords de double imposition avec aucun gouvernement aujourd’hui, garantissant ainsi l’intégrité du centre financier et le statut de paradis fiscal. Ainsi, il n’y a aucune restriction de nationalités pour créer une société offshore ou pour l’ouverture d’un compte bancaire.

paradisfiscaux.net © 2015 - 2017 Guide des paradis fiscaux, juridictions offshore, banques et services pour non-résidents