Bahreïn

Le Royaume de Bahreïn est le pays le plus petit du Golfe Persique et constitue le centre financier de canalisation des excédents financiers pétroliers de la région. Selon la nouvelle constitution de 2002, le pays est régi sous une monarchie constitutionnelle et se compose d’un archipel de 33 îles dont les plus importantes sont l’île du Bahreïn, où se trouve la capitale, et l’île de Muharraq.

Bahrain World Trade Center

Bahrain World Trade Center

Secteur bancaire

Bien que l’économie du Bahreïn repose en grande partie sur le pétrole, ce pays a une politique qui vise à encourager la croissance du secteur bancaire offshore à travers des avantages fiscaux, c’est la raison pour laquelle les activités financières sont de plus en plus importantes dans son économie. Après l’industrie du gaz et du pétrole, le secteur financier est le plus grand contributeur au PIB du pays, représentant environ 25%. Le Royaume de Bahreïn est la plus grande place financière pour les institutions financières islamiques au Moyen-Orient avec plus de 200 institutions financières opérant dans cette juridiction dans l’actualité. La banque centrale du Bahreïn (CBB) est responsable de la régulation du secteur financier et supervise les banques, les fournisseurs des services d’assurance, les licences d’investissement des entreprises et d’autres fournisseurs de services financiers.

Avantages fiscaux

Il s’agit d’une économie de marché libre sans restrictions des mouvements de capitaux, des devises, des investissements étrangers ou de commerce extérieur. Les entreprises qui sont enregistrées en Bahreïn avec une activité différente au secteur du pétrole et du gaz sont exonérées d’impôt, néanmoins, il existe une taxe sur la Sécurité sociale qui doit être payée. Les taxes d’importation et droits de douane varient selon le type de bien ou de service, mais ils peuvent être atténués ou évités en utilisant la zone franche.

paradisfiscaux.net © 2015 - 2017 Guide des paradis fiscaux, juridictions offshore, banques et services pour non-résidents