Chypre

Chypre a un statut spécial au sein de l’Union européenne et est considéré comme un paradis fiscal par de nombreuses législations européennes. Le principal avantage est que Chypre fait partie de l’Union européenne et la monnaie officielle est l’euro, adopté le 1er Janvier 2008. Les taux d’imposition des sociétés enregistrées à Chypre sont de 10% alors que la moyenne européenne était d’environ 30%. Par conséquent, ceci est le principal avantage fiscal de Chypre qui fournit aux entreprises les moyens de réduire les impôts tout en pouvant obtenir un numéro européen de la TVA et valide pour fonctionner dans tous les pays de l’UE.

Limassol, Chypre

Limassol, Chypre

Imposition

Le système fiscal Chypre est très attrayant pour les individus et les entités étrangères. L’impôt sur le revenu applique aux sociétés chypriotes sur leur revenu, tandis que les entreprises étrangères paient des impôts en fonction d’autres critères.

Dividendes perçus par des sociétés holding à Chypre

Les dividendes sont exonérés de l’impôt à Chypre, sauf lorsqu’ils sont reçus par une personne ayant sa résidence fiscale dans le pays. L’impôt sur les dividendes d’un holding dépend du pays de résidence du payeur. Selon la Directive européenne 90/435/EEC, si un actionnaire reçoit des dividendes d’une société établie dans l’Union européenne, ils sont exonérés d’impôt, pourvu que certaines conditions soient remplies. Si les dividendes sont payés par une entreprise de l’extérieur de l’UE, la taxe dépendra des accords de double imposition entre Chypre et le pays concerné. Si aucun accord fiscal, les dividendes seront soumis à une taxe de 20%.

Dividendes reçus de sociétés étrangères à Chypre

Les dividendes reçus de sociétés étrangères indépendamment du fait qu’ils sont l’UE ou non, sont exemptés de taxes, et sont également exonérés de l’impôt de défense si elles remplissent certaines conditions. Les dividendes reçus d’une société étrangère ne sont pas assujettis à l’impôt de défense si le siège social détient au moins 1% du capital de la filiale. Les entreprises sont en effet soumis à cette taxe si l’une des conditions suivantes est rempli:

  • La société étrangère qui paie les dividendes génère plus de 50% des bénéfices des investissements de sa filiale.
  • L’impôt auquel le siège social est soumis est inférieur à l’impôt sur les sociétés à Chypre.

Aux fins de l’impôt, une société est considérée comme résidente si elle a son siège ou est géré de Chypre. De même, une personne est considérée comme un résident s’il vit plus de 183 jours par an dans le pays.

Accords de double imposition

Le pays a signé de nombreux accords pour éviter la double imposition des sociétés offshore et impliquant l’échange de renseignements fiscaux. Cela n’a aucune incidence sur les sociétés offshore dont les activités au sein de l’UE économique sont licites. Avant avant les lois de jeu espagnoles et françaises, de nombreux casinos en ligne opérant en Europe ont été domiciliés à Chypre et de nombreuses entreprises et sociétés de courtage ou transactions financières. L’avantage ici est que Chypre permet l’anonymat des actionnaires, ne pas appliquer les taxes sur la vente d’actions, de dividendes ou de négoce de titres.

paradisfiscaux.net © 2015 - 2017 Guide des paradis fiscaux, juridictions offshore, banques et services pour non-résidents